Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'actu vue par Laurent DECLOITRE

L'actu vue par Laurent DECLOITRE

Les articles de Laurent Decloitre (journaliste et biographe) sur la Réunion et l'océan Indien parus dans Libération, l'Express et la presse nationale.

Publié le par Laurent DECLOITRE
Publié dans : #Articles parus dans l'Express

Des audits qui accusent

Laurent DECLOITRE, l'Express du 18 janvier 2012


Les témoignages de salariés en conflit avec leur employeur peuvent être sujets à caution. Tout comme la confidence d’un fonctionnaire de la direction du travail, lorsqu’il compare Gérard Ethève à « un patron de droit divin ». Mais quand des cabinets indépendants concluent aux mêmes errements de management, il devient difficile de ne parler que de « cas isolés ».

En 2003, Air Austral commande un audit. La société KPMG Consulting France diagnostique des « défaillances » et « un management reposant exclusivement sur le directeur général », qui n’accepterait que « peu de contre-pouvoirs sur certains aspects critiques ». Six ans plus tard, trois salariés du fret de Roissy dénoncent, à leur tour, une situation de « harcèlement moral ». Le médecin du travail fait part à Gérard Ethève de « la détérioration de leur état de santé directement liée à une situation de travail qu’ils jugent très dégradée et stressante ». Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail d’Air Austral demande alors un audit à un cabinet sur les risques psycho-sociaux. La compagnie s’oppose par voie judiciaire à cette enquête, mais se met en conformité avec la loi en actualisant le document unique d’évaluation des risques. Les résultats sont encore une fois accablants.

Les auditeurs du cabinet J2C Services constatent des situations de « stress important » dans quasiment tous les corps de métiers d’Air Austral. Le stress est même qualifié de « considérable » chez les assistants de piste et d’« intolérable » chez les agents des services généraux, qui se plaignent de « harcèlement par la hiérarchie ». Autre item qui donne froid dans le dos : les commandants de bord souffrent de « fatigue générale et constante » et de « manque de récupération ». Des risques suffisamment graves pour que J2C prône « une action immédiate » pour y remédier !

Commenter cet article