Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'actu vue par Laurent DECLOITRE

L'actu vue par Laurent DECLOITRE

Les articles de Laurent Decloitre (journaliste et biographe) sur la Réunion et l'océan Indien parus dans Libération, l'Express et la presse nationale.

Publié le par Laurent DECLOITRE
Publié dans : #Articles parus dans Libération
Bayrou, à «ti pa» de tortue à la Réunion
Dans l'île, le centriste confirme sa volonté d'un gouvernement d'union nationale.
Par Laurent DECLOITRE
Saint-Denis (la Réunion) correspondance

samedi 24 mars 2007

    
 "Je veux être différent.» Ce leitmotiv, François Bayrou, chemise ouverte, manches retroussées, l'a répété sur le marché du Camélia, vendredi matin à son arrivée à Saint-Denis (la Réunion). Pas question, comme avant lui Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, de rencontrer et quémander le soutien de l'influent président du conseil régional, le communiste Paul Vergès. François Bayrou préfère, dit-il en goûtant un ananas, une «attitude lisible». C'est loin d'être le cas localement. Le sénateur-maire Jean-Paul Virapoullé, qui préside la Relève, la branche «historique» de l'UDF locale, soutient... Nicolas Sarkozy. Tout en accusant l'UMP de n'être qu'un «petit clan de sectaires».
Cadeau.  «Pour s'y retrouver, il faut être très fort», a reconnu le patron de l'UDF, incitant ses élus locaux à «offrir une politique moins insoupçonnable» aux Réunionnais. Question lisibilité, pourtant, ce n'est toujours pas ça. S'il est élu, François Bayrou a une nouvelle fois promis de nommer un gouvernement où seraient réunis «des hommes et des femmes qui appartenaient hier à des camps opposés». En marge de son meeting, en soirée, le patron de l'UDF n'a pas exclu de nommer un «Premier ministre de gauche». Mais pas Royal, sous peine de «tomber dans la caricature»...
En attendant, le chemin est long et le pas lent, comme celui de la tortue qu'une militante lui a offerte, reprenant en créole la maxime : «Ti pa, ti pa, nou va arivé». A la Réunion, Bayrou ne recueille que 10 % au premier tour, selon un sondage paru dans la presse locale, contre 44 % pour Royal et 34 % pour Sarkozy. Bien loin des quelque 20 % promis en métropole, qui ont réveillé ici les soutiens locaux, autrefois bien discrets. De quoi agacer Thierry Robert, délégué départemental de l'UDF, qui dénonce les «gens qui retournent leur veste en fonction de la direction du vent».
Exemple. Bayrou a pourtant lui aussi virevolté à gauche et à droite dans la journée. S'envolant ce samedi pour Mayotte, confrontée à une importante immigration clandestine, il a indiqué, tout comme Sarkozy, «réfléchir à l'automaticité de la nationalité accordée sur le seul critère du droit du sol». Sans nommer son adversaire, il a ajouté : «La campagne électorale pousse parfois à dire des choses excessives pour gagner des voix. Il faut empêcher qu'elle dérape sur les thèmes de l'immigration et de la nation. Il est plus facile d'exciter les hommes les uns contre les autres plutôt que de les inciter à vivre ensemble.» Et de citer l'île multiculturelle en exemple : «Si l'on cherchait un mot pour définir la France, ce serait la Réunion.»

Commenter cet article

okapi 25/05/2008 14:15

Révolution
On ne s'est jamais demandé qui il y aurait dans un gouvernement PS ou UMP... D'ailleurs pouvez-vous citer tous ceux du gouvernement actuel? Quand F Bayrou parle de réunir des hommes et femmes modérés du centre mais également de gauche ou de droite, je ne vois pas pourquoi on s'inquiète alors de savoir si cela est possible et si ces personnes seront capables de s'entendre... Il est effectivement impossible pour l'instant de citer hors de l'UDF ou de la "société civile" (il y aurait déjà de quoi faire mais le gouvernement "entre soit" est à mille lieux de ce que veut FB). Si un encarté du PS ou de l'UMP apparait comme prétendant possible, il est sommé par sa hiérarchie de démentir (avec plus ou moins de conviction d'ailleurs)... Mais F Bayrou sait pouvoir créer un gouvernement d'union nationale. Il n'a aucun doute à ce sujet. Croire le contraire serait croire qu'en France il n'y aurait qu'une poignée de personnes capables de diriger un ministère, et qui plus est nécessairement encartés au PS ou à l'UMP... F.Bayrou a une autre opinion de la valeur des français, de gauche comme de droite. Dimanche 25 Mars 2007 - 10:27

Joan Delbosc 25/05/2008 14:14

Bayrou bouscule les vieux partis en place
Bayrou s'oppose au conservatisme de gauche comme de droite en cela il est innovateur, il a su tirer des leçons de cette époque où le centre était l'allié de la droite et participait ainsi au clivage binaire de notre société, il nous montre à La Réunion qu'une société rassemblée, malgré les difficultés, peut avancer. Samedi 24 Mars 2007 - 17:02

Viva44 25/05/2008 14:14

Courrage politique
Je n'approuve pas tout ce que propose Bayrou mais je constate qu'il est le seul à prendre des risques. S'il échoue, il signe sa mort politique ou au moins son retrait pour un moment. SR et NS pourront tjs retourner sur leurs positions dogmatiques en cas d'échec, alors que FB aura moins d'espace. Le courage en politique, ça compte. De Gaulle, Mitterrand étaient de la même trempe. Pour la Réunion, il est au moins allé dans un quartier pas facile. Samedi 24 Mars 2007 - 15:36
Arnaud K. A Chat Pitre
Malgré 30% de chômage et 70 000 érémistes, mr Bayrou a raison de dire que "le savoir vivre ensemble" de La Réunion est un exemple pour la France et une chance pour la France. Au moment où la France se félicite d'un nouvel élan démographique, les Français de Métropole savent-ils que les DOM (4% de la population française) contribuent à environ 12% à lacroissance démographique nationale ? Sachons mobiliser cette jeunesse francaise nombreuse, formée et présente aux 4 coins du Monde! Samedi 24 Mars 2007 - 15:34
louiza arrêtez!!
m bayrou il faut que vous arrêtiez de faire le coucou en piquant les idées des autres, ce que vous faites a un nom cela s'appelle du plagiat, c'est pas bien de copier sur ses voisins, c'est vrai que vous n'avez pas eu le temps de vous préparer vue que vous étiez trop occuper à faire copain copain avec vos camarades de l'UMP, ce n'est pas en bachottant qu'on gangne une élection présidentielle!!! Samedi 24 Mars 2007 - 15:23

Chat Pitre 25/05/2008 14:13

Bye Bye Bayrou !
A Justin, Nina , Rhumy et les autres: les français , c'est sur, ne veulent plus de mystificateur: on déjà eu Chirac (et le coup de la droite qui veut gouverner à gauche!) Alors Basta! La seule à pouvoir réconcilier les électeurs et la politique, c'est Ségolène ROYAL ! Samedi 24 Mars 2007 - 14:40

non 25/05/2008 14:13

non!
Je suis guyanais et cette id est ignoble.....Ceux qui pensent que cela va changer qq chose se trompe. La seul résultat de cette mascarade c nous éloigné un peu plus de la métropole et donc de la république. Je suis tris J'ai mal à la France!!!!! Samedi 24 Mars 2007 - 14:37