Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'actu vue par Laurent DECLOITRE

L'actu vue par Laurent DECLOITRE

Les articles de Laurent Decloitre (journaliste et biographe) sur la Réunion et l'océan Indien parus dans Libération, l'Express et la presse nationale.

Publié le par Laurent DECLOITRE
Publié dans : #Articles parus dans Libération
A la Réunion, un cyclone à gros dégâts
L'île est coupée en deux après la destruction d'un pont, tandis que 100 000 foyers sont privés d'électricité.

Par Laurent DECLOITRE, La Réunion correspondance
lundi 26 février 2007

 "Delo la monté anler et lo pon la tombé come bann domino !» (L'eau est montée et le pont est tombé comme des dominos !) Les trois gamins n'en reviennent pas. Tôt hier matin, à la Réunion, la marmaille brave la pluie et le vent du cyclone Gamède pour «admirer» les flots en crue. Ils assistent en direct à l'effondrement des 520 mètres du pont de la rivière Saint-Etienne, où transitent tous les jours plus de 50 000 véhicules. C'est la seule voie de communication entre les communes de Saint-Louis et de Saint-Pierre, la principale ville du sud de l'île. Conséquence : des milliers d'habitants bloqués, l'île coupée en deux pour plusieurs jours, voire des semaines. Il faudra faire le tour de l'île, soit plus de trois heures de route, pour relier les deux communes voisines. C'est le «cadeau empoisonné que nous lègue le cyclone Gamède», peste le préfet Pierre-Henry Maccioni. Une situation de crise qui a poussé le maire de Saint-Louis à réclamer un «approvisionnement du Sud par voie aérienne ou cabotage maritime».
Alors que l'alerte rouge avait été déclenchée samedi soir, l'ensemble de l'île restait hier paralysé, les routes non submergées par l'eau étant encombrées de branches, de coulées de boue ou de câbles. Le cyclone intense Gamède a entraîné des rafales de 205 km/h dans les hauteurs de Saint-Denis, le chef-lieu de ce département d'outre-mer. Il est tombé en 24 heures plus d'un mètre d'eau sur le volcan de la Fournaise. Plus de 100 000 foyers étaient hier sans eau courante ni électricité, 40 000 foyers sans téléphone fixe... 243 personnes ont été hébergées dans les centres communaux de secours. Un habitant de Saint-Philippe, qui n'a pas respecté les consignes de sécurité, a été gravement blessé dans un accident de la route.
Hier soir, le préfet a annoncé qu'il levait l'alerte rouge ce matin à 6 heures. Si la circulation est de nouveau autorisée, tous les établissements scolaires restent fermés. Un semblant de retour à la normale, suspendu à la menace de Gamède. A 19 heures, après s'être éloigné, le cyclone faisait quasiment du surplace, à quelque 320 km au nord-ouest de l'île. Et Météo France n'excluait pas un changement de trajectoire et un retour vers la Réunion.
A Paris, le ministre de l'Outre-mer, François Baroin, a donné instruction hier «pour que soit engagée sans délai la procédure de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle» .




Commenter cet article

lune d'argent 26/05/2008 18:44

Pont effondré
Ce n'est pas uniquement à cause de la force de l'eau que le pont s'est effrondré! IL y avait un éboulis très important tout en haut de la ravine. Donc avec la force du courant de gros rochers se sont déchaînés sur un des piliers du pont et l'a fragilisé,et donc effondrement. Mais il est vrai que la configuration du pont était à revoir quand même, car on y apercevait parfois des ingénieurs venir contrôler le pont pr je ne sais quel raison (sûrement ce n'était pas au hasard!) donc voilà! Vivement que ce pont soit sur pied car il me sépare de mon chéri! Snif! PS: bon courage à tous les réunionais! Ayons bcp de patience, soyons solidaires! et soyons prudents même si le cyclone s'est éloigné! Mercredi 28 Février 2007 - 10:11

eckhert 26/05/2008 18:44

abonné
Vivre est dangereux,le tourisme en ce moment même fait flores a l'ile maurice (kueno charter)Ou que vous soyez il y a toujours un pont et alors.. Mardi 27 Février 2007 - 10:48

alex75 26/05/2008 18:43

La Réunion c'est la France
La Réunion c'est la France , la Réunion , c'est l'Europe , et c'est pas l'Afrique cher Jean 23 . Autre chose , cher Kozure , à l'endroit où se situe le pont c'est un peu dur de faire un tunnel , vous ne connaissez manifestement pas les lieux . Par contre oui je suis d'accord avec vous , la route de la corniche doit être en mode tunnel , parce que la soit disante digue , volera en éclat au premier cyclone . Car la Réunion subit des cyclones , avec des rafales qui peuvent atteindre 275km comme avec Firinga , Dina , et aux quasiment 300km/h de rafales comme avec Jenny. Malheureusement on pourra proposer toujours mais faire face à une nature ravagée nous ne pourrons rien , mais en limiter les dégâts on pourra toujours mais il faut faire çà intélligement , plus dificile . Mardi 27 Février 2007 - 00:28

Chevalier Paul 26/05/2008 18:42

SOLIDARITE !!!
Une pensée bien émue pour les populations de cette ile de l'océan indien a qui je ne peux que souhaiter qu'elles gardent courage ... J'ose espérer que les largesses de l'état français ne va pas se manifester uniquement sous la forme de la déclaration de catastrophe naturelle et que notre cher ministre va annoncer une aide substantielle des "métro" pour reconstruire le pont effondré et aider à remettre en état le réseau routier, l'électricité ainsi que les transports aériens ... Courage les Réunionnais, courage Roberte et Elie ..... Lundi 26 Février 2007 - 22:21

jeff 26/05/2008 18:42

Et si et si...
Quelques fois, la nature reprend le dessus. Pour répondre à nkittyloo je dirais ceci : et pendant la tempête de 2000 en france a-t-on penser à demander à EDF d'élaguer ? Je trouve que c'est une reflexin un peu simpliste car lorsque l'on est en présence de vents allant à 180 km, élaguer ou pas les arbres s'envolent et jusqu'à preuve du contraire, ils n'ont pas encre de pistes d'atterrissage prévu pour les arbres... Cela dit, je suis réunionais et pour avoir affronter plusieurs cyclones, je sais que l'on ne peut pas tout prévoir. Quelque soit les protections que l'on va prendre, il va toujours avoir des imprévus. N'a-t-on jamais vu de ponts s'effondrer sous la force des éléments ? Je pense qu'affirmer cela serait oublier l'histoire. Et dois-je rappeler que le Réunion est un département français et donc soumis aux mêmes législations qu'en métropole, même si elle se situe à l'autre bout du monde. Alors, lorsque vous abordez un sujet, pour certains, il faut savoir se modérer et prendre en compte la situation, a bon entendeur.... Lundi 26 Février 2007 - 21:53