Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'actu vue par Laurent DECLOITRE

L'actu vue par Laurent DECLOITRE

Les articles de Laurent Decloitre (journaliste et biographe) sur la Réunion et l'océan Indien parus dans Libération, Marianne, Paris Match, l'Express, Géo et la presse nationale.

Publié par Laurent DECLOITRE

J'anime des ateliers d'écriture, au cours desquels je propose des exercices ludiques et littéraires. Pour les exercices, vous pouvez en découvrir quelques-uns ici. Entre les séances, nous pouvons écrire des nouvelles. En voici quelques unes.

CHRONIQUE DU COVID 1

On n’y coupera pas

La tronçonneuse montre les dents.

Une journée crispé devant son écran alors que derrière la vitre du bureau, les branches des lilas marron croissaient ? Que les palmes du latanier étalaient leur ombre jusqu’au scintillement bleuté de mon ordinateur ? Que les feuilles des letchis bruissaient, couvrant le doux feulement de l’imprimante ? La nature orchestrait sa provocation, lente et persévérante, alors que ma sève bouillonnait ! Les bourgeons se multipliaient alors que j’avais la bougeotte. Ma femme m’avait copieusement arrosé de ses reproches après une sortie, certes plus... Lire la suite

CHRONIQUE DU COVID 2

La poule, les boules

Paf le chat.

Le confinement a réveillé en nous les réflexes de survie et les tentatives d’autarcie. Les citadins se rêvent soudain agriculteurs. Puisqu’il est interdit de se déplacer et donc, comme durant la guerre, de commercer avec les Bof du marché noir, eh bien, pour obtenir beurre, œuf, fromage, les Bobo se transforment en paysans : ils s’essaient à l’élevage de chèvres ou de poules. Chacun de nous relit Rousseau et veut soudain croire au mythe du bon sauvage. Fi des supermarchés, vive les œufs et le lait à la « case » ! C’est le retour à la nature, le réapprentissage des gestes ancestraux de l’autosuffisance alimentaire. En 2007, j’avais déjà planté un pieu dans mes certitudes et dans le gazon de mon jardin, pour y attacher... Lire la suite.

GENRE FRISSON / LIEU IMPOSE : LE BARACHOIS A ST-DENIS DE LA REUNION

200 euros en coupures

Tourniquet tourne au drame.

Son crâne rasé était couturé de cicatrices violacées, qui vous faisaient monter le coeur au bord des lèvres. Le vieillard, courbé comme le lampadaire cabossé sur lequel il venait d’uriner, ne dépassait pas le mètre cinquante ; il était impossible de prétendre ignorer ses blessures. Alors on le prenait en pitié, certain que les boursouflures de chair résultaient de coups portés sur le SDF. On lui glissait une pièce, en s’éloignant vite, impassible aux injures que... Lire la suite.

REDIGER UNE NOUVELLE BATIE SUR UNE PARABOLE

Les aimants

Le fer à cheval porte-t-il chance aux amants ?

Ourlés d’un duvet humide, les naseaux de la bête emportée par un élan monstrueux se dilataient sous l’effort. De la vapeur s’en exhalait et se figeait, suspendue dans la froideur de ce matin d’hiver. Le tacata tacata résonnait sur l’étroit chemin durci par le gel, plus sonore et inquiétant à mesure que le cheval s’approchait du couple. L’enfant se retourna, émerveillé par la masse écumante qui déboulait, par cet étalon lancé dans un train d’enfer que rien ne pouvait dévier. Il releva sa cagoule qui lui.... Lire la suite.